Introduction au voyage
Carte de l'île de Ténérife.

El Medano
Hôtel dans lequel j'ai séjourné. Devant : place de marché.
Vue de ma chambre d'hôtel. Le Teide culmine à 3718 m. La caldera autour est bien au dessus de 2000 m, avec des sommets au dessus de 2500 m.
Punta Roja : la « Pointe Rouge ». Cone volcanique « Montaña Roja »: 171 m d'altitude.
Vue la Montaña Roja. À l'ouest: côte avec le village Los Abrigos. Jusqu'au Teide au nord : dorsale sud volcanique descendant jusqu'à la mer. Villes et villages sur les pentes : San Isidro, Granadilla. Au nord-est : El Medano et sa plage. Derrière l'exploitation agricole du premier plan : l'aéroport « Tenerife Sur », avec derrière quelques volcans isolés.
Vue la Montaña Roja : Village balnéaire d'El Medano et sa plage.
Montaña Roja (171 m) et plage d'El Medano, vues de l'avion après le décollage.
Vue de l'avion après le décollage sur El Medano. L'hôtel « Medano » où je logeais est celui sur le côté gauche de la petite place, « les pieds dans l'eau ».

Balade du Barranco del Infierno
Le Barranco del Infierno, que l'on peut traduire par ravin de l'Enfer, est une vallée très encaissée.
Chemin du barranco del Infierno.
Chemin du barranco del Infierno.
La cascade est le point d'arrivée de cette balade. Ce filet d'eau sort des entrailles de la montagne.

De los Gigantes à Garachico
Acantilado de los Gigantes, la falaise des géants, vue du haut de la ville de Puerto Santiago.
Barranco (ravin) de Masca, avec au milieu le village de Masca sur un éperon rocheux.
Village de Masca sur un éperon rocheux.
Paysage accidenté. On voit des « Dykes », murets naturels (formations volcaniques).
Village d'El Palmar et son volcan caractéristique: des tranches de ce volcan se sont éboulées.
Petite ville portuaire de Garachico sur la côté nord-ouest de l'île.

De La Esperanza vers la Caldera
Le Teide (3718 m) côté Nord-Est. Fôrets de pins et mer de nuages, du Mirador del Ortuño, au petit matin.
Au fond, vers l'est, on devine l'île de la Grande Canarie émergeant des nuages.
Il y a de nombreuses forêts de pins tout autour de la Caldera.
Observatoire astronomique du Teide, à environ 2300 m d'altitude. Les nuages arrivent peu souvent jusqu'à cette altitude, l'air y est très pur.

Dans la Caldera
Au premier plan, « Hieba Pajonera », au fond, montagne Guajara (2715 m), sur le bord de la caldera.
Altitude au dessus de 2000 m. Fleurs jaunes : Hierba Pajonera. Fleurs rouges : Tajinaste Rojo. Fleurs violettes : Tajinaste Picante. Au fond : coulée de lave et bord de la Caldera.
Vue panoramique dans la caldera. Coulée de lave descendant des pentes du Teide.
Los Roques de Garcia : formations rocheuses dans la caldera.
Los Azulejos : roches colorées.
Le Pico Viejo (3134 m) et au fond le Teide (3718 m). Sur les pentes, les narrines du Teide (Narices del Teido), avec autour les cendres et les laves noires de l'éruption de 1798.

Le Teide
La partie la plus haute du cône volcanique du Teide (3718 m), vue de la plateforme d'arrivée du téléférique (3555 m).
Vue panoramique de la plateforme d'arrivée du téléférique (3555 m) sur la caldera, du nord-est vers le sud-est. Las Cañadas et la caldera se sont formées il y a 170000 ans, suite à l'effondrement du volcan. On voit la route sur les crêtes de la dorsale nord-est. Vers le sud est, on voit le téléférique et au fond les montagnes « Topo de la Grieta » (2500 m), Roque de la Grieta (2576 m) et Guajara (2715m). Au centre de la Caldera, la « Montaña Blanca » (2748 m) et la « Montaña Rajadas » (2509 m).
Vue panoramique de la plateforme d'arrivée du téléférique (3555 m) sur la caldera, du sud-est vers le sud. Las Cañadas et la caldera se sont formées il y a 170000 ans, suite à l'effondrement du volcan. A Gauche la montagne Guajara (2715 m). Au centre Los Roques. Coulées de lave de différentes couleurs au fond de la Caldera (plus la coulée est ancienne, plus les couleurs sont claires). Montagnes de « La Cachucha » (2480 m) et d'  « EL Sombrerito » (2534 m). Passage Sud de la « Boca de Tauce » (2055 m).
Vue panoramique des pentes du Teide (vers 3450 m), du sud vers l'ouest. Au sud les montagnes de La Cachucha (2480 m) et d'El Sombrerito (2534 m). Au fond à droite, villes balnéaires de « Playa de las Américas » et « Los Cristianos ». Vers le sud-ouest, le Pico Viejo (« pic vieux », 3134 m). Vers l'ouest, volcans de la dorsale ouest et au fond massif du « Teno ».
Un lézard, seul animal vivant à cette altitude de plus de 3500 m (avec des insectes).
Pico Viejo (3134 m). Au milieu de l'océan on devine l'île de La Gomera en premier, avec à sa gauche celle d'El Hierro et à sa droite celle de La Palma, avec leurs manteaux de nuages.
Los Roques de Garcia vue de de la plateforme du téléférique à 3555 m d'altitue. Ce sont des formations rocheuses dans la caldera.
Montagne Guajara (2715m) vue des pentes du Teide.
L'île de la Grande Canarie (altitude max. 1949 m) surgissant au dessus de la brume.

Descente du Teide
Chemin de la descente du Teide, passant dans une coulée de lave.
Vue sur la côte nord de Tenerife, vallée de La Orotava et Puerto de la Cruz. Sur les pentes, formation volcanique de La Fortaleza (2159 m).
Au premier plan, Montaña de Los Tomillos (2222 m). Un peu plus loin El Portillo (entrée nord-est de la Caldera), et au fond on voit l'observatoire astronomique sur la montagne Izaña (2382 m).
Vue des pente du Teide. La « Montaña Blanca » (2748 m) et la « Montaña Rajadas » (2509 m). Au fond l'île de la Grande Canarie.
Vue des pentes du Teide, la Caldera entourée des montagnes « Topo de la Grieta » (2500 m), Roque de la Grieta (2576 m) et Guajara (2715m). Las Cañadas et la caldera se sont formées il y a 170000 ans, suite à l'effondrement du volcan.
Montaña Blanca (2748 m). Au fond on aperçoit l'île de la Grande Canarie.
Coulée de lave sombre sur les pentes du Teide. Herbes du Teide : Tonatica.

Pointe nord-est d'Anaga
Taganana, côte nord de Tenerife, route descendant jusqu'à Taganana. Vue de El Bailadero.
Balade autour du Chinobre, arbre penché sur le chemin.
Vue du Pico del Ingles (pic de l'anglais, environ 1000 m) sur la capitale Santa Cruz de Tenerife.
Dorsale nord-est : vue du Pico del Ingles (pic de l'anglais, environ 1000 m), sur la route des crêtes et la côte nord.
Vue du Pico del Ingles (pic de l'anglais, environ 1000 m) sur le Teide (3718 m) par le nord-est. Plateau avec San Cristobal de la Laguna. Le plateau est une ancienne lagune d'altitude. Au fond on distingue l'aéroport Tenerife Norte.
Vue sur le Teide (3718 m) par le nord-est. Au premier plan las Mercedes,au fond sur le Plateau, San Cristobal de la Laguna. Le plateau est une ancienne lagune d'altitude. Au fond on distingue l'aéroport Tenerife Norte.

San Cristobal de la Laguna
Caille Obispo Rey Redondo, avec les maisons colorées du XVIème et XVIIème siècle.

Vallée de la Orotava
Vue du mirador Humboldt : le Teide (3718 m), la vallée de l'Orotava.
Vue du mirador Humboldt : Puerto de la Cruz, bananeraies.

Balade de la Montaña Guajara
Pin sur les pentes de la montagne de Guajara.
Roches colorées de Los Azulejos, vues du bord de la falaise de la montagne de Guajara.
Le cône du Teide (3718 m), vu du sommet de la montagne de Guajara (2715 m).
Bord de la caldera côté nord-est, vu du sommet de la montagne de Guajara (2715 m). Au premier plan, Montaña de la Grieta (2576 m).
Bord de la caldera côté sud-ouest, vu du sommet de la montagne de Guajara (2715 m). Roque de los Almendros (2523 m) et El Sombrero (2531 m).
Montagne Guajara (2715 m). Le chemin de la montée passe par la crête intermédiaire.

Balade de la Montaña de Chyniero
Montaña de Chiniero (1560 m) où s'est déroulée la dernière éruption de l'île de Tenerife, en 1909.
Montaña de Chiniero (1560 m) où s'est déroulée la dernière éruption de l'île de Tenerife, en 1909. Pin isolé sur les cendres.
Pins poussant au chemin au milieu des cendres de la dernière éruption s'étant déroulée sur l'île de Tenerife, en 1909.
Pin canarien que l'on trouve sur Ténérife.
Laves de la dernière éruption s'étant déroulée sur l'île de Tenerife, en 1909.